La technique linéaire et de profilés made in Minden facilite, accélère et flexibilise la fabrication de souffleuses pour corps creux.


Mais MBK ne se contente pas de construire des installations destinées à la production de corps creux légers, l'entreprise de construction mécanique a aussi réduit le poids de ses propres machines. En effet, dans la conception de ses machines, la société Koetke remplace depuis quelques années les composants en acier inoxydable lourds par d'autres en aluminium résistant à la corrosion et rigides, bien que légers. Ces mesures concernent surtout la technologie linéaire et de profilés ainsi que les encoffrages protégeant les souffleuses.

Système de cartérisation et cloisonnage flexible en aluminium
Ces unités linéaires et systèmes de profilés en aluminium sont fournis par la société RK Rose+Krieger GmbH de Minden. « Nous avons découvert la gamme de produits RK en 2008 à l'occasion d'une exposition du partenaire commercial de RK, Erhard Peters », se souvient le Directeur, Thomas Koetke. Convaincu par ce qu'il avait vu, il investit peu après dans des encoffrages de protection du système de profilés BLOCAN® de Rose+Krieger. Le système de montage spécial permet de raccorder les différents profilés d'aluminium sans nécessiter d'usinage complexe sur les extrémités. « Il suffit de couper les profilés à la longueur voulue et de les monter. Il est ainsi possible d'assembler aisément plus de 110 dimensions et sections différentes de profilés », explique Erhard Peters. RK a mis au point, à partir des composants individuels du système de montage de profilés, un système de cartérisation et cloisonnage en aluminium avec différents panneaux. Ce système s'oriente principalement aux distances de sécurité standardisées pour les membres supérieurs et inférieurs (EN 294

La compatibilité des profilés du système modulaire Blocan® non seulement entre eux, mais aussi avec tous les autres produits RK, constitue pour MBK un avantage considérable. Les spécialistes utilisent dans leurs souffleuses également les techniques linéaires de Rose+Krieger. Ainsi, ils ont récemment intégré dans leur dernière nouveauté, la TBA 300 D, diverses unités linéaires à courroie crantée et à vis ainsi que des colonnes télescopiques électriques. La double machine dotée de deux unités de fermeture fabriquera à l'avenir des réservoirs en plastique destinés aux tondeuses autoportées, aux quads et aux scooters des neiges.

Puissance et précision des axes linéaires
Pour la TBA 300 D, il s'agissait de construire un système de changement de buses et un dispositif de prélèvement par unité de fermeture pour les réservoirs de plastique terminés. « Le dispositif de prélèvement ayant un certain poids, l'unité linéaire le déplaçant horizontalement sur près de deux mètres doit impérativement pouvoir supporter sans problèmes des couples latéraux élevés », souligne Thomas Koetke. C'est pourquoi il a opté pour la RK DuoLine Z 160 d'une longueur totale de 2,5 mètres. Le guidage linéaire puissant peut en principe absorber des forces pouvant atteindre 6 000 N, aussi bien dans l'axe x que dans l'axe y, et des couples dans l'axe x de 500 Nm au maximum. Dans le cas présent, il fallait une absorption de  Mx = 320 Nm. Le chariot, d'une longueur de 410 millimètres et entraîné par un servomoteur Siemens avec réducteur planétaire et réalimentation, atteint une vitesse d'un mètre par seconde (v = 1 m/s). La précision reproductible de l'unité linéaire est de ± 0,05 millimètre. Les axes linéaires du modèle à courroie crantée présentent un avantage de taille : leur renvoi avec arbres creux permet de choisir une disposition variable du moteur soit par accouplements à soufflet métallique, soit par accouplements élastomère. La configuration de l'arbre du moteur peut alors être encore modifiée ultérieurement. Ils possèdent par ailleurs - comme tous les guidages linéaires RK - un rendement élevé et un faible couple à vide. Les vitesses de déplacement maximales sont indépendantes de la longueur totale et la lubrification centrale sur le chariot simplifie le travail de maintenance.




Pour l'ajustement précis du dispositif de prélèvement, la société Koetke a choisi l'unité à courroie crantée EP 40 à vis, d'une longueur de 500 millimètres et avec graduation. L'unité robuste à tubes doubles compense les moments de flexion élevés. Dans l'application présente, elle est commandée par manivelle, mais existe aussi avec motorisation. Sur le modèle d'unité linéaire EPX, deux chariots de guidage se déplacent sur une large plaque d'assemblage. Ils sont en mesure d'absorber des couples particulièrement élevés. C'est principalement pour cette propriété que Koetke a opté pour une EPX 60 dans le chariot de changement d'outil. Elle sert ici à ajuster avec précision l'outil dans les axes X et Y. Le dispositif de changement d'outil mobile séparé, commandé par une personne, se place dans la souffleuse pour corps creux, saisit la buse, la retire et l'abaisse.







Colonnes télescopiques synchrones
Outre l'unité EPX 60, MBK utilise dans le chariot de changement d'outil des profilés Blocan®, deux colonnes télescopiques Multilift avec MultiControl duo pour la synchronisation, mais aussi divers éléments du système industriel d'escaliers et plate-formes de travail ITAS de Rose+Krieger. Les éléments ITAS constituent une plate-forme avec rambarde, déplacée en hauteur par les deux colonnes Multilift synchronisées. Un moteur puissant à tension continue assure le déplacement. Il entraîne les colonnes télescopiques Multilift irréversibles, même en charge maximale. Elles sont montées sur quatre paliers à bague de glissement en POM et sont équipées d'une fin de course intégrée. Le mode synchrone permet l'ajustement du niveau des colonnes en continu, dans les deux directions de marche et même en cas de charge différente. La tolérance du synchronisme dépend ici de la vitesse et se situe, selon les modèles, entre 0 et 4 millimètres. Le pack synchrone est initialisé à l'usine comme système Plug & Play.

« L'emploi de la nouvelle technique linéaire et de profilés nous permet de gagner un temps précieux et d'économiser des frais considérables dans la production et le montage. L'ensemble nous vient d'un même fournisseur, tout est harmonisé et compatible. Par ailleurs, les produits RK sont très faciles à utiliser et d'une grande flexibilité d'emploi. Ils nous ont ouvert des possibilités pratiques toutes nouvelles », complète Thomas Koetke, qui souligne le respect des délais de livraison et le bon rapport qualité-prix de la société de Minden. Toutefois, le service extérieur joue également un rôle essentiel dans la grande satisfaction de Koetke. « Les interlocuteurs chez Rose+Krieger nous apportent une merveilleuse assistance dans les constructions nouvelles et les développements. Ils ont en outre toujours d'excellentes idées. »